Tableau des dérivées usuelles :
tableau des dérivées usuelles
Opérations sur les fonctions :
U et v sont deux fonctions dérivables
operations sur les fonctions

Réjection de bruit

L’identification et la réjection des bruits dans les mesures électriques sont essentielles pour réaliser des mesures fiables. Dans les mesures de faible niveau, 2 modes de bruits sont à considérer, le bruit de mode normal et le bruit de mode commun. Les spécifications techniques des instruments de mesure électriques fournissent les performances dont ils sont capables en termes de réjection de bruit sous forme d’un taux. Il est important de prendre en compte ces valeurs lors du choix d’un instrument de mesure destiné à réaliser des mesures de bas niveau.

Taux de réjection de mode normal (NMRR pour Normal Mode Rejection Ratio) :
Le bruit de mode normal prend sa source directement dans le signal de mesure et vient se superposer à celui-ci.

Figure 1 Bruit de mode normal (1)

Figure 1 Bruit de mode normal (1)

Le NMRR quantifie la capacité de l’instrument à atténuer le bruit modélisé sur la figure 1 par filtrage des fréquences parasites (intégration du signal).

Taux de réjection de mode commun (CMRR pour Common Mode Rejection Ratio) :

Figure 2 Bruit de mode commun (1)

Figure 2 Bruit de mode commun (1)

Ce bruit provient des masses et terres dont le potentiel n’est pas parfaitement nul, ce qui donne naissance à un courant parasite qui vient polluer le signal.

Dans les spécifications techniques, les taux de réjection sont exprimés en dB, ce qui signifie que chaque augmentation de 20dB réduit le bruit d’un rapport de 10. Par exemple, un CMRR de 80dB atténue le bruit d’un facteur 104

Dans tous les cas, et même si le taux de réjection de l’instrument sélectionné est élevé, il convient de prendre un soin particulier pour le câblage et le choix des connexions.
(à suivre).

(1) Les illustrations sont tirées du Low Level Measurements Handbook Edition 7 de Keithley.

Ideo urbs venerabilis post superbas efferatarum gentium cervices oppressas latasque leges fundamenta libertatis et retinacula sempiterna velut frugi parens et prudens et dives Caesaribus tamquam liberis suis regenda patrimonii iura permisit.

Illud autem non dubitatur quod cum esset aliquando virtutum omnium domicilium Roma, ingenuos advenas plerique nobilium, ut Homerici bacarum suavitate Lotophagi, humanitatis multiformibus officiis retentabant.

Quae dum ita struuntur, indicatum est apud Tyrum indumentum regale textum occulte, incertum quo locante vel cuius usibus apparatum. ideoque rector provinciae tunc pater Apollinaris eiusdem nominis ut conscius ductus est aliique congregati sunt ex diversis civitatibus multi, qui atrocium criminum ponderibus urgebantur.